MENU

Général Jacques Hébrard

Général de corps d'armée (2S). Ancien Commandant la Région de Gendarmerie du Nord-Pas-de-Calais et Gendarmerie Zone de Défense et Sécurité Nord

Le Général Jacques Hébrard a créé et commandé de 2011 à 2015 le Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale qui regroupe l’IRCGN (Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale), le SCRC (Service Central de Renseignement Criminel), le C3N (Centre de lutte Contre la Criminalité numérique) et l’OCSTI (Observatoire Central des Systèmes de Transport Intelligent).

Après avoir intégré l’École de l’Air en 1980, il choisit au terme de sa formation de servir au sein de la Gendarmerie nationale.

Après ses premiers temps de commandement, il rejoint en 1989 le Centre Technique de la Gendarmerie Nationale afin de participer à la création de l’IRCGN. À ce titre, il suit dans le cadre de l'Enseignement Militaire Supérieur Scientifique et Technique (EMSST) une formation de troisième cycle à l'Institut de Police Scientifique et de Criminologie de l'Université de Lausanne (Suisse).

Pendant trois années, il met à profit cette formation pour développer au sein de l'IRCGN de nouvelles activités et participe à la création de l’European Network Forensic Science Institute (ENFSI), dont il sera un membre fondateur. En 1996, il intègre la quatrième promotion du Collège Interarmées de Défense à l'École Militaire et obtient le brevet technique de l'enseignement supérieur de la Gendarmerie.

Promu lieutenant-colonel en 1997, il est appelé le 1er septembre à servir en tant que Directeur adjoint à l'IRCGN. Deux ans plus tard, il prend la tête du groupement de la Savoie à Chambéry (73) qu'il dirige jusqu'à l'été 2002, année où il est promu colonel.

Affecté une nouvelle fois en 2002 à l'IRCGN en tant que Directeur adjoint, il en prend la direction le 1er août 2003. Durant ce temps de commandement il conçoit le nouveau laboratoire dont la construction est décidée en 2007. Il développe le processus d’assurance qualité au sein de l’Institut et obtient en 2007 l’accréditation de celui-ci par le Comité Français d’accréditation. De septembre 2006 à août 2007, il est auditeur de la 43ème session du Centre des Hautes Études de l'Armement (CHEAr).

Le 1er juin 2009, Jacques Hébrard est nommé Général de brigade avec la fonction de conseiller criminalistique du Directeur général de la Gendarmerie nationale. Du 1er février 2011 au 31 juillet 2015, il commande le pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale, assure la conduite du projet de construction du nouveau site de Pontoise et réalise sa mise en service. Il est promu Général de division le 1er octobre 2012.

Le 1er août 2015, il est nommé Commandant de la Région de Gendarmerie des Hauts-de-France et Gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité Nord. Il est élevé au rang et appellation de Général de corps d'armée le 1er novembre 2016. Le 1er septembre 2018, il est placé en deuxième section des officiers généraux.

Depuis cette date, Jacques Hébrard est coordonnateur national d’assistance aux victimes et familles de victimes de catastrophes auprès de la Délégation Interministérielle à l’Aide aux Victimes. À ce titre, il a été désigné par le Premier Ministre pour accompagner les familles de victimes de la catastrophe aérienne de la compagnie Ethiopian Airlines survenue le 13 mars 2019.


Il est depuis 2019 membre du Comité des seniors advisors au sein du Cybercercle, cercle de réflexion, d’expertise et d’échanges sur les questions de confiance et de sécurité numériques.

Le Général de corps d'armée Jacques Hébrard est ingénieur de l'École de l'Air et titulaire du diplôme postgrade de criminalistique chimique de l'Université de Lausanne et lauréat de cette université. Il a été, en outre, de 1996 à 2008, expert inscrit près la Cour d'appel de Paris. Il est officier de la Légion d'Honneur (2012) et Commandeur de l'Ordre National du Mérite (2016).