MENU

Antoine Agoudjian

Photographe

Biographie

  • Naissance le 6 février 1961 à St. Maur, en France, de Clément Agoudjian et d’Ankiné Arydjian ouvriers dans le textile
  • Découverte de la photographie aux États-Unis (1985 - 1987)
  • À la suite du tremblement de terre en Arménie, il part sur deux années avec une ONG comme logisticien et interprète. Réalise ses premières images quand son travail d’aide humanitaire le lui permet (1989)
  • De retour en France publication de son premier livre par les Editions Parenthèses: "Le Feu sous la Glace" préfacé par Alberto Moravia (1990)
  • Débute un projet sur les indigents et contacte les Restos du Cœur afin de compléter son travail au sein d’une structure humanitaire (1991)
  • Travaille parallèlement dans un laboratoire photographique professionnel Pictorial Service à Paris, où il devient un expert en développement des films et en tirage argentique noir & blanc (1992 - 2003)
  • Rencontre Robert Doisneau qui l’aidera à mettre en forme son deuxième livre édité par Calmann-Levy: "Portraits des Restos du Cœur". Il entre à l’Agence Rapho sous l’impulsion de Robert Doisneau (1992)
  • Reportages dans les Républiques du Caucase et commande par les Éditions Parenthèses d’un regard sur Istanbul pour la publication d’un livre photo: "Istanbul peut-être", chez Parenthèses préfacé par Michée Jacobi (1993 - 1998)
  • Publication d’un ouvrage regroupant dix années de reportage sur le Caucase: "Rêves Fragiles", chez Actes Sud, préfacé par Gérard Guéguan. Il débute son projet sur la mémoire par la vieille ville de Jérusalem et poursuit par le Liban, la Syrie, la Turquie, L’Irak, L’Iran, la Géorgie et L’Arménie (1999)
  • Se consacre entièrement à son projet sur la mémoire (2003)
  • Quitte l’agence Gamma/Rapho et devient photographe indépendant (2005)
  • Publication dans la collection Photo Poche chez Actes Sud, initiée par Robert Delpire: "Les Yeux Brûlants", préfacé par le cinéaste canadien Atom Egoyan (2007)
  • Il expose ses œuvres dans de nombreux espaces dédiés en France et en Europe. Nombreuses parutions sur son travail dans la presse nationale et internationale (2008 - 2010)
  • Il est le premier photographe depuis le génocide débuté le 24 avril 1915 à exposer dans une galerie privée sur la mémoire des Arméniens en Turquie (2011)
  • Ses œuvres sont acquises par les collections publiques (BNF, BML, Service culturel de la municipalité de Lyon) ainsi que par des collectionneurs privés (2012 - 2015)
  • Parution en France et aux États-Unis d’un ouvrage au département des beaux-livres de Flammarion réunissant ses 27 années de parcours: "Le Cri du Silence", parution bilingue (française et anglaise) (2015)
  • Il réalise des reportages publiés notamment par le Figaro Magazine dans la rubrique Grand Format au Moyen-Orient entre l’Irak et la Syrie sur des zones de guerre. Au prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre il est parmi les 10 nominés au prix Nikon et reçoit le prestigieux 1er prix du public en 2017. Nominé en 2018 par l’académie des Beaux-Arts (2016 - 2017)
  • Outre ses publications presses, il poursuit sa quête pour la publication de son prochain livre à paraître prochainement chez son Éditeur.