Edgardo Buscaglia by Cercle K2

 

Edgardo Buscaglia

Chercheur international dans le domaine de l'analyse économique du crime organisé et de la corruption associée

Edgardo Buscaglia, docteur en droit et économie, diplômé de l’Université de l’Illinois et de celle de Berkeley (États-Unis), est un chercheur universitaire et praticien américain reconnu internationalement, et l’un des créateurs intellectuels les plus réputés d’une discipline scientifique connue comme « l’Analyse légale et économique du Développement ». Il est le co-fondateur de l’Association Interaméricaine et Ibérique du Droit et de l’Économie (InterAmerican and Iberian Law and Economics Association).

Depuis 1990, il étudie l’impact des cadres légaux et judiciaires sur le développement économique, ainsi que l’analyse économique du crime organisé et de la corruption associée. Dans ce cadre, il a dirigé des recherches de terrain et fourni une assistance aux organisations internationales sur l’analyse économique des secteurs judiciaires et de la société civile dans 109 pays, en Afrique, Asie, Amérique latine et Moyen-Orient.

Son dernier livre sur ces aspects, édité en 2013 en espagnol par Random House Mondadori, (Vacios de Poder en México: como combatir la delincuencia organizada, disponible sur Amazon), démontre a travers d’une longue et extensive étude de terrain, comment et pourquoi le Mexique est arrivé à sa situation actuelle en relation avec le crime organisé, ses niveaux de corruption, de pauvreté et de violence extrême, ainsi que de la montée des groupes d’autodéfenses dans certaines régions, et présente les mesures nécessaires que devrait apporter le gouvernement mexicain pour apporter une solution à ces problèmes.

Edgardo Buscaglia est interviewé fréquemment au niveau international par les chaînes de télévision et publie de nombreux articles dans la presse écrite,  en particulier avec CNN et BBC, le New York Times, le Süddeutsche Zeitung, le Monde, et beaucoup d’autres.

Publications

  • "Meilleures et moins bonnes pratiques contre la corruption du secteur public"  (Best and Not so good Practices against Public Sector Corruption – dans International Handbook On The Economics of Corruption, Volume Two Editions Edward Elgar -2011)
  • "Le paradoxe de la peine escomptée" (The Paradox of Expected Punishment) -2008, dans la Revue de Droit et d’Economie)
  • "Le contrôle du crime organisé lié à la corruption du secteur public : résultats d’une analyse des tendances mondiales" (Controlling Organized Crime Linked to Public Sector Corruption: Results of a Global Trends Study  avec Jan van Dijk : Forum des Nations Unies, Presse des Nations Unies – 2003-) 

Il est aussi le co-auteur et coéditeur (avec William Ratliff et Robert Cooter) du livre “Droit et Economie du Développement” (The Law and Economics of Development  - JAI Press -1997), auteur du livre “Corruption Judiciaire dans les Pays en Développement: ses Causes et Conséquences Economiques" (Judicial Corruption in Developing Countries: Its Causes and Economic Consequences, Hoover Institution Standford University, Hoover Institution Press Publication, 1999), et co-auteur (avec William Ratliff du livre « Droit et Economie dans les Pays en Développement » (Law and Economics in Developing Countries -  Hoover Institution Press Publication 2000).