Emmanuel Josse by Cercle K2

 

Emmanuel Josse

Colonel de gendarmerie, Gestion et maîtrise des risques

Emmanuel Josse a exercé essentiellement dans quatre domaines distincts, tous liés à la gestion et à la maîtrise des risques: la sécurité aérienne, la sécurité publique, la sécurité des installations industrielles sensibles, et l’intelligence économique.

Expérience

À sa sortie de Saint-Cyr en 1989, il choisit de servir dans la Gendarmerie nationale. Il commande un peloton de gendarmerie mobile, puis est formé au pilotage des hélicoptères. Qualifié sur Ecureuil AS 350 et sur Alouette III, il travaille en appui des unités de gendarmerie des régions de PACA, de Languedoc-Roussillon et de Corse, puis il commande successivement les bases d’hélicoptères de la gendarmerie de Dijon et de Pointe-à-Pitre, où il participe à de nombreuses opérations de lutte contre les narcotrafics en mer des Caraïbes, parfois en coopération avec les US Coast Guards. Au cours de sa carrière aéronautique opérationnelle, il a réalisé plus de 700 missions de secours, dont près de 300 en mer, et a participé à de nombreuses opérations de recherche de malfaiteurs, de police judiciaire et de lutte contre l’immigration illégale.

Formé expert sur les accidents aériens, il sert en 2005 au sein du Bureau enquêtes accidents défense-air, organisme à compétence interministérielle chargé d’enquêter sur les accidents aériens touchant les aéronefs de l’Etat afin de formuler des recommandations de sécurité.

Il est affecté en 2008 au poste de commandant en second du groupement de gendarmerie départementale du Val d’Oise, où il travaille sur les problématiques de sécurité liées aux zones urbaines sensibles. Il prend le commandement du groupement de gendarmerie départementale de l’Ardèche en 2010, où il œuvre notamment sur les réorganisations territoriales en zones périurbaine et rurale, sur les transferts de zones de compétence entre police et gendarmerie, et où il lutte contre la délinquance itinérante et locale dans la vallée du Rhône et les zones touristiques.

Ayant pour mission d’assurer la protection d’un centre nucléaire de production d’électricité dans la vallée du Rhône, il travaille sur la sécurité des installations industrielles sensibles, notamment celle des opérateurs d’importance vitale. Responsable opérationnel dans le domaine de la sécurité nucléaire, il est amené à contrer des actions coordonnées de militants de Greenpeace, et à réfléchir sur l’amélioration de la chaine intégrée de contre-terrorisme nucléaire de la gendarmerie.

Il intègre en 2014 l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN), où il participe à la diffusion de l’esprit de défense et d’une culture citoyenne dans la Nation, à l’approfondissement des questions relatives à l’Intelligence économique, et à la sensibilisation aux questions de sécurité globale. En tant que coordinateur des différentes formations, il contribue aux missions suivantes : organisation des sessions nationales Politique de défense et Armement et économie de défense, développement des formations à l’Intelligence économique, à la sécurité économique et la protection du patrimoine, création de séminaires thématiques (veille, stratégies d’influence/lobbying, gestion de crise et stratégies d’action, conformité/compliance, normalisation, cybersécurité TPE/PME), jury de sélection des sessions nationales Politique de défense, réflexions sur la Responsabilité sociale et environnementale des entreprises, sur les menaces internes aux entreprises, et leurs enjeux de cybersécurité, conduite ponctuelle de certaines formations (séminaire Jeunes, session en région, MBA spécialisé Management de la sécurité), médiation entre les logiques et les cultures civiles et militaires, publiques et privées, opérationnelles et universitaires, syndicales et managériales, approfondissement des questions de résilience collective, de cohésion nationale et de citoyenneté. 

En 2016, il retourne au sein du Bureau enquêtes accidents défense-air, dont il devient directeur adjoint.

Formation

  • École de Guerre (2007 - 2008)
  • Expert accidents aériens, Institut Français de Sécurité Aérienne (2005)
  • DEA en LHC, option Sciences de la communication et Science des organisations, Université de Bourgogne (2001 - 2002)
  • Brevet de pilote d’hélicoptère, ESALAT (1994)
  • Maîtrise de Gestion publique, École spéciale militaire de Saint-Cyr (1989 - 1992)